L’UE refuse que la Russie se serve des réunions du G20 en Indonésie comme d’«une plateforme pour sa propagande» sur le conflit en Ukraine, a averti jeudi la porte-parole du chef de la diplomatie européenne Josep Borrell.

Une rencontre des ministres des Affaires étrangères des pays du G20 se déroule dans l’île de Bali jeudi et vendredi pour préparer le sommet des dirigeants des vingt puissances prévu pour novembre au même endroit. Josep Borrell n’a programmé aucune rencontre avec le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov pendant ces deux journées, ont indiqué ses services.

«La guerre effroyable contre l’Ukraine et les conséquences de l’agression de la Russie seront abordées au cours de ces réunions, mais nous ne permettrons pas que Moscou utilise le G20 comme une plateforme pour sa propagande», a déclaré sa porte-parole, Nabila Massrali, au cours du point de presse quotidien de la Commission européenne. «La participation de la Russie à un haut niveau peut constituer une menace pour la crédibilité, l’efficacité et la pertinence du G20», a-t-elle mis en garde.

 

 

 

Hits: 0

© Copyright LaPresse