La tension monte d’un cran à la veille de l’entrée en vigueur du green pass en Italie. Après les manifestations anti-vaccins et les heurts entre manifestants et police italienne, des rumeurs circulent désormais sur les réseaux sociaux sur un éventuel blocage du trafic ferroviaire dans les principales gares italiennes.

La colère est telle que les anti-pass sanitaire menacent des virologues et des hommes politiques sur l’application de messagerie Telegram. Les détracteurs du green s’en sont pris au ministre italien des Affaires étrangères avec des slogans forts tels que : “un autre infâme à exécuter” ou “tu dois mourir”.

Hits: 0

© Copyright LaPresse