Le Maroc et la Banque africaine de développement (BAD) travaillent ensemble pour juguler les effets de la pandémie sur la population.

Ces efforts portent leurs fruits avec des résultats probants au niveau des programmes lancés. Ainsi, la BAD juge très satisfaisante l’exécution du programme d’appui à la réponse à la Covid-19 (Parc- 19), selon le rapport d’achèvement de ce projet qui repose sur un prêt de 264 millions d’euros accordé au Maroc, rapporte mardi le quotidien marocain +Aujourd’hui le Maroc+.

«Les autorités marocaines ont démontré une cohérence d’actions conformes aux engagements avec la Banque dans le cadre du Parc-19», explique l’institution financière africaine, ajoutant que le Maroc a déployé tous les efforts nécessaires tout au long du programme, ce qui a garanti la bonne exécution des mesures.

Ledit programme a été mis en place de juin 2020 à décembre 2020, soit 6 mois, afin d’accompagner le gouvernement dans son action de prévention d’une surcharge des services sanitaires à capacité limitée, éviter une catastrophe sanitaire et à réagir immédiatement avec un plan de relance pour tenter d’éviter une décélération durable de l’économie du Maroc, rappelle le journal .

Les objectifs fixés étant aussi de protéger les citoyens contre les risques sanitaires, protéger les emplois des citoyens, préserver leur pouvoir d’achat, et renforcer la résilience du secteur privé pour le préparer à la reprise de l’activité économique.

Dans ce sens, la conception du Parc-19 s’est articulée autour de deux composantes, à savoir le soutien à la riposte sanitaire et sociale et l’appui à la résilience du secteur privé. Ainsi, il s’agit d’arriver également à augmenter la capacité de dépistage du virus du système sanitaire marocain par l’octroi de nouveaux agréments à des centres de santé pour effectuer des tests, de soutenir les ménages, y compris ceux qui vivent du secteur informel et de soutenir les entreprises en renforçant leurs trésoreries pour les rendre plus résilientes aux effets de la crise.

Hits: 0

© Copyright LaPresse