En Corée du Sud, le port du masque en intérieur ne sera plus obligatoire à partir du 30 janvier, ont annoncé vendredi les autorités, mettant fin à l'une des dernières restrictions liées au Covid-19 encore en vigueur dans le pays.

Le port du masque ne sera plus obligatoire dans la plupart des espaces intérieurs – sauf dans les transports publics et les établissements médicaux – à partir du 30 janvier, soit «après les vacances du Nouvel An lunaire», a précisé Jee Young-mee, responsable de l’Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Le port du masque, obligatoire depuis octobre 2020, était l’une des dernières restrictions encore en vigueur en Corée du Sud, les couvre-feux pour les commerces et les mesures de distanciation sociale ayant été supprimés depuis longtemps. Toutefois, les personnes testées positives au Covid-19 devront encore s’isoler pendant sept jours. L’objectif est que le port du masque en intérieur ne soit plus «obligatoire» mais «recommandé», a déclaré le Premier ministre Han Duck-soo lors d’une réunion gouvernementale sur la stratégie de réponse face au Covid.

Vues : 0

© Copyright LaPresse