Le prix du pétrole de Brent a atteint mardi un plus haut en sept ans, en raison notamment des perturbations de l’offre en Libye et au Nigeria et de la remontée de la demande, malgré le variant Omicron.

Le cours du baril de Brent de la mer du Nord évoluait à 86,95 dollars après 02H10 GMT mardi (+0,54%), dépassant ainsi son record d’octobre 2014 (86,74 dollars). Il avait déjà rattrapé la veille son sommet d’octobre 2018.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI) pour livraison en février montait pour sa part de 0,94% à 84,61 dollars vers 02H15 GMT.

Hits: 0

© Copyright LaPresse