Le Maroc occupe la 4ème place du classement de la compétitivité économique durant la période 2017-2020, figurant parmi les cinq meilleures pays arabes en la matière, selon un nouveau rapport du Fonds monétaire arabe (FMA).

Le Maroc occupe la 4ème place du classement de la compétitivité économique durant la période 2017-2020, figurant parmi les cinq meilleures pays arabes en la matière, selon un nouveau rapport du Fonds monétaire arabe (FMA).

Selon le FMA, la compétitivité économique s’est améliorée dans quatre pays arabes durant cette période, suite à l’amélioration de leurs indicateurs dans plusieurs secteurs, alors qu’elle a connu une stagnation pour six autres pays arabes, par rapport à l’édition précédente de ce rapport. En outre, cette édition du rapport jette la lumière sur les mesures prises et politiques mises en place par ces pays pour améliorer leur productivité et compétitivité. La mesure de cette compétitivité est effectuée sur la base de deux principaux indicateurs qui portent sur la macroéconomie et l’environnement et l’attractivité de l’investissement.

Le premier indicateur reflète le degré de stabilité macroéconomique, avec tout ce qui nécessite comme la stabilité des prix et la mise en œuvre de politique monétaire adéquates. Le second indicateur mesure la capacité du pays à créer l’environnement compétitif à même d’assurer une disponibilité continue des capitaux et ce, à travers le développement des cadres juridiques et organisationnels et l’élaboration de politiques économiques adéquates, en plus des questions techniques et autres facteurs qui contribuent à soutenir la productivité et la compétitivité, ainsi qu’à attirer les investissements nationaux et étrangers.

Et pour mesurer l’évolution des pays arabes dans ce domaine de compétitivité, le rapport établit un classement de 17 pays arabes, comparés avec d’autres pays comme le Brésil, l’Inde, la Corée du Sud, l’Espagne, la Thaïlande, la Malaisie, le Singapour, l’Afrique du Sud et la Turquie.

Ainsi, pour l’indicateur de la macroéconomie, le top 5 a été dominé par le Singapour, la Corée du Sud, l’Arabie Saoudite, la Thaïlande et les Émirats arabes unis. Concernant l’indicateur de l’environnement et l’attractivité de l’investissement, les Émirats arabes unis est venue en première position parmi les pays arabes et deuxième au niveau de l’ensemble du groupe. Qatar, Oman, et l’Arabie Saoudite ont été classés respectivement en 2ème, 3ème et 4ème position au niveau du groupe des pays arabes.

Pour l’indicateur général de la compétitivité des économies arabes, et selon les indicateurs présentés auparavant, les Émirats arabes unis, l’Arabie Saoudite, le Qatar, le Bahreïn, le Koweït et Oman ont pris les six premières positions parmi les pays arabes.

A noter que le classement du Soudan, l’Égypte, le Maroc et la Mauritanie s’est amélioré dans ce rapport, comparativement à l’édition précédente.

Hits: 0

© Copyright LaPresse