Une délégation marocaine, en visite de travail à Tokyo dans le cadre du lancement de la marque Morocco Now, a pu constater l’enthousiasme et l’intérêt appuyé des opérateurs privés, agences et institutionnels nippons pour le potentiel économique du Maroc, désormais perçu comme destination privilégiée pour le développement de leurs investissements et de leurs échanges commerciaux dans la région.

Organisée par l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE) avec l’appui de l’ambassade du Maroc au Japon, cette visite a été notamment l’occasion de rencontrer plus d’une vingtaine de leaders économiques dans des secteurs d’activités aussi diversifiés que l’automobile, l’aéronautique, l’agro-alimentaire, le textile, le tourisme, les énergies renouvelables ou encore les infrastructures.

Tous ont salués unanimement les avancées socio-économiques du Maroc, sa stabilité politique et le leadership du Roi Mohammed VI qui ont permis de positionner le Maroc comme destination prioritaire pour le développement et la diversification des investissements japonais mais également comme plateforme régionale pour le développement de leurs exportations à destination de l’Europe et de l’Afrique notamment.

La délégation marocaine a également pu constater l’alignement des objectifs entre le Maroc et le Japon pour faciliter la transition énergétique de leurs économies respectives par le développement des énergies renouvelables, domaine où le Royaume est cité comme « champion régional ».

Les institutionnels japonais rencontrés, parmi lesquels le Vice-Ministre des Affaires Etrangères, le Vice-Ministre de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie ainsi que les dirigeants des agences de développement du commerce et des investissements JETRO et de la coopération internationale JICA ont vivement salué l’entrée en vigueur récente de l’accord pour la promotion et la protection des investissements et de l’accord de non double imposition, qui contribueront à encourager davantage les entreprises japonaises à investir au Maroc. Il y a ainsi un Momentum à saisir, notamment dans un contexte de relocalisation des chaines de production et de bouleversement des chaînes logistiques que connaît le monde.

M. Nobuhiko Sasaki, Président Directeur Général de JETRO, « l’AMDIE japonaise » a d’ailleurs à cette occasion proposé l’organisation prochaine d’un forum d’affaires entre secteurs privés marocain et japonais, non seulement dans les secteurs d’activité traditionnels où les entreprises japonaises sont présentes au Maroc comme l’automobile, mais également dans de nouveaux secteurs cibles comme l’aéronautique, l’hôtellerie et les énergies renouvelables.

Hits: 0

© Copyright LaPresse