L'Union européenne (UE) s’est engagée à consacrer 1,7 milliard d'euros au partenariat mondial pour l'éducation.

En mobilisant cette enveloppe, les Etats membres de l’UE aspirent à contribuer à la transformation des systèmes éducatifs en faveur de plus d’un milliard de filles et de garçons dans quelque 90 pays et territoires.

L’annonce a été faite à l’occasion du sommet mondial sur l’éducation tenu à Londres, indique un communiqué de la Commission européenne. Il s’agit en fait de la contribution la plus importante au partenariat mondial pour l’éducation, précise l’exécutif européen, notant que l’UE s’était déjà engagée en juin à contribuer à hauteur de 700 millions d’euros pour la période 2021-2027.

Représentant l’UE à ce sommet, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a insisté sur l’importance de l’éducation. “l’éducation, étant la base la plus élémentaire du développement humain, devrait être un droit véritablement universel”, a-t-elle dit. En tout cas, “avec 1.7 milliards d’euros engagés à ce jour, l’équipe Europe est fière d’être l’un des principaux bailleurs de fonds du Partenariat mondial pour l’éducation et de soutenir une éducation gratuite, inclusive, équitable et de qualité pour tous”, ajoute t-elle.

Le Partenariat mondial pour l’éducation, dont le secrétariat est hébergé par la Banque mondiale, fournit un soutien financier aux pays à faible revenu et aux pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure, en particulier ceux qui comptent un nombre élevé d’enfants non scolarisés et présentent d’importantes disparités entre les genres.

L’Afrique subsaharienne est bénéficiaire de la plus grande partie des moyens financiers. Pour la période 2014-2020, l’UE et ses États membres ont apporté ensemble plus de la moitié des contributions à ce Partenariat.

Hits: 0

© Copyright LaPresse