Les Nations unies ont annoncé vendredi que 3,5 millions d’enfants manquaient d’eau potable au Bangladesh après de récentes inondations dévastatrices.

«La situation causée par des crues éclair dans le nord-est du Bangladesh s’est rapidement dégradée durant la semaine dernière», a déclaré Sheldon Yett, représentant de l’Unicef au Bangladesh, par visioconférence à des journalistes à Genève (Suisse). «3,5 millions d’enfants ont urgemment besoin d’eau potable propre. C’est sidérant, cela représente deux millions d’enfants de plus qu’il y a quelques jours seulement. Des zones immenses sont complètement sous l’eau et n’ont plus d’eau potable et nourriture».

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) a indiqué avoir besoin urgemment de 2,5 millions de dollars pour financer ses opérations au Bangladesh.

Vues : 0

© Copyright LaPresse