Bruxelles a dévoilé un projet de labellisation verte très attendu pour les centrales nucléaires et à gaz, qui vise à faciliter le financement d'installations contribuant à lutter contre le changement climatique.

La proposition de texte, débattue depuis des mois et encore provisoire, a été envoyée aux États membres le 31 décembre, peu avant minuit. La Commission “a commencé des consultations hier (vendredi) sur un projet de texte” permettant d’inclure “certaines activités de gaz et de nucléaire” dans sa taxonomie verte, a confirmé l’exécutif européen dans un communiqué.

Le document fixe les critères permettant de classer comme “durables” les investissements dans les centrales nucléaires ou à gaz pour la production d’électricité, avec pour objectif d’orienter les investissements privés vers les activités contribuant à la réduction des gaz à effet de serre.

Le projet s’inscrit dans l’objectif de neutralité carbone de l’UE en 2050.

Hits: 0

© Copyright LaPresse