Les “politiques irréalistes” visant à réduire les émissions de CO2 pourraient alimenter une “inflation exceptionnelle”, a déclaré samedi le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, présidant un sommet entre les Etats-Unis et plusieurs pays arabes dans la ville de Jeddah.

“L’adoption de politiques irréalistes visant à réduire les émissions en excluant les principales sources d’énergie entraînera dans les années à venir une inflation exceptionnelle et une hausse des prix de l’énergie”, a déclaré le prince Mohammed, devant le président américain Joe Biden et des leaders du Golfe.

L’économie de l’Arabie saoudite repose largement sur le pétrole, dont elle est l’un des plus importants exportateurs au monde, mais la riche monarchie du Golfe avait ces dernières années fait des annonces en faveur des énergies vertes et de la lutte contre le changement climatique.

Vues : 0

© Copyright LaPresse