L’Administration des douanes et impôts indirects a décidé de suspendre, depuis le 4 janvier 2023, les importations de bovins et viandes en provenance du Royaume-Uni, de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord en raison de la maladie de la vache folle.

Cette décision intervient alors que le Maroc et le Royaume-Uni entament la troisième année de mise en oeuvre de l’Accord d’Association bilatéral.

Selon l’analyse épidémiologique des données sur l’évolution des tendances de la tuberculose bovine, publiée par le département de l’Environnement, de l’alimentation et des affaires rurales du Royaume-Uni, mise à jour le 8 décembre 2022, il est dit que «dans l’ensemble de l’Angleterre, le taux d’incidence du troupeau pour les mois d’octobre 2021 à septembre 2022 était de 9,1, soit une augmentation de 0,3 par rapport aux 12 mois précédents».

Le rapport indique également que les mouvements de bétail présentant une infection tuberculeuse non détectée sont considérés comme le moyen le plus courant de propagation de la maladie dans de nouvelles régions. «En particulier, les mouvements de bétail, à partir des zones de Grande-Bretagne à forte incidence de tuberculose bovine, présentent un risque important d’introduction de l’infection dans les zones de l’Angleterre, du Pays de Galles à faible incidence et en Écosse, qui est officiellement indemne de tuberculose depuis septembre 2009», souligne-t-on.

Vues : 1

© Copyright LaPresse