La situation provisoire des charges et ressources des collectivités territoriales dégage un excédent global de  320 millions d’euros (3,4 milliards de DH) à fin décembre 2021, contre un excédent global de 24 millions d’euros (257 millions de DH) enregistré un an auparavant, indique la Trésorerie générale du Royaume (TGR), dans son bulletin mensuel de statistiques des finances locales de décembre 2021.

Cet excédent tient compte d’un solde positif de 1,4 milliards de DH dégagé par les comptes spéciaux et les budgets annexes, précise la TGR. Au total, les recettes ordinaires ont augmenté de 12,9%, grâce notamment à la hausse 25,7% des impôts directs suite à la hausse de la taxe de services communaux (+26,7%), de la taxe professionnelle (+36,2%), de la taxe sur les terrains urbains non bâtis (+34,6%), de la part des régions dans le produit de l’impôt sur les sociétés (IS) et de l’impôt sur le revenu (IR) (+12,3%) et de la taxe d’habitation (+47,4%).

Quant aux dépenses ordinaires, elles sont accrues de 1,9% en raison de la hausse de 0,8% des dépenses de personnel et de 3,3% des dépenses des autres biens et services, conjuguée à la baisse de 0,5% des charges en intérêts de la dette.

Hits: 0

© Copyright LaPresse