La condamnation du journaliste Marocain, Soulaimane Raissouni, à 5 ans de prison ferme fait réagir le département d’Etat américain.

Lundi, le porte-parole de la diplomatie américaine, Ned Price s’est dit déçu de cette décision de la justice marocaine. L’administration Biden considère que « la procédure judiciaire ayant mené à ce jugement va à l’encontre des promesses fondamentales du système marocain de garantir un procès équitable pour tout individu accusé de crimes, et avec la promesse de la Constitution de 2011 et l’agenda de réformes du Roi Mohammed VI ».

Pour rappel, le journaliste, a été arrêté en mai dernier suite à une plainte déposée par un militant LGBT pour « agression sexuelle ».

Hits: 0

© Copyright LaPresse