Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a fustigé lundi ” les mafias internationales qui organisent les attaques violentes” contre les migrants après le drame survenu à Melilla qui a fait 23 morts.

“Les principaux responsables de la tragédie qui s’est produite et de la perte regrettable de vies humaines sont les mafias internationales qui organisent les attaques violentes” a indiqué Sanchez dans un entretien au journal espagnol “La Vanguardia”, publié lundi.

Des migrants clandestins, issus de pays d’Afrique subsaharienne, ont mené, vendredi matin, une tentative d’assaut groupé contre la clôture métallique au niveau de la province de Nador, utilisant des méthodes très violentes et provoquant une bousculade et des chutes mortelles du haut de la clôture. Le dernier bilan, rendu public samedi par les autorités locales, faisait état de 23 morts parmi les Subsahariens clandestins. Un élément de la force publique et 18 assaillants sont toujours sous surveillance médicale.

Hits: 0

© Copyright LaPresse