Les ministres des Affaires étrangères des pays de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) ont appelé vendredi les talibans “à respecter et à faciliter le départ sécurisé” de leurs ressortissants, de ceux des pays partenaires et des Afghans en danger, après la prise de pouvoir du mouvement insurgé.

“Il nous incombe, dans l’immédiat, d’honorer nos engagements s’agissant d’évacuer en toute sécurité nos ressortissants, ceux des pays partenaires, et les Afghans désormais en danger, en particulier celles et ceux qui ont apporté leur concours à notre action. Nous exhortons ceux qui exercent l’autorité en Afghanistan à respecter et à faciliter le départ sécurisé et méthodique de ces personnes, notamment depuis l’aéroport international Hamid Karzaï, à Kaboul”, plaident les ministres dans une déclaration conjointe, à l’issue d’une réunion par visioconférence.

“Aussi longtemps que les opérations d’évacuation se poursuivront, nous maintiendrons notre étroite coordination opérationnelle, s’appuyant sur les moyens militaires alliés” à l’aéroport de Kaboul, ajoute la déclaration.

Les ministres de pays alliés ont par ailleurs exhorté toutes les parties prenantes en Afghanistan à œuvrer de bonne foi à la mise en place d’un gouvernement “inclusif et représentatif”, avec la participation véritable des femmes et des groupes minoritaires.

Hits: 0

© Copyright LaPresse