Après 4 ans d’absence, les Etats-Unis ont été élus jeudi par l'Assemblée générale des Nations unies pour un mandat de trois ans au Conseil des droits de l'homme.

Dix-huit pays étaient candidats pour 18 postes à pourvoir avec une entrée en fonctions prévue le 1er janvier. Jeudi, les Etats-Unis ont obtenu 168 voix aux côtés de l’Erythrée qui en a décroché 144.

Rappelons que les Etats-Unis avaient claqué la porte du Conseil des droits de l’homme sous la présidence de Donald Trump en juin 2018, l’accusant d’hypocrisie et de s’acharner sur Israël.

Hits: 0

© Copyright LaPresse