Les feux d’artifice traditionnellement tirés à l’occasion du Nouvel An seront interdits aux Pays-Bas pour la deuxième année consécutive, a annoncé vendredi le gouvernement néerlandais.

L’interdiction vise à éviter que le secteur des soins de santé, déjà surchargé par la pandémie de Covid-19, ne soit impacté encore plus lourdement par les nombreuses blessures provoquées par les feux d’artifice, précise-t-on.

En 2019, environ 1.300 personnes ont été soignées pour des blessures dues aux feux d’artifice lors des célébrations du Nouvel an aux Pays-Bas.

“Comme l’année dernière, la vente et les tirs de feux d’artifice seront interdits pour le Nouvel an”, a indiqué le gouvernement néerlandais dans un communiqué.

Il s’agit d’une mesure qui a comme objectif d’”éviter une pression supplémentaire” sur les personnels soignants et les forces de l’ordre pour maintenir l’ordre public, a ajouté la même source.

Selon le gouvernement néerlandais, cette interdiction concerne l’utilisation de feux d’artifice par les particuliers. Les communes pourront, elles, organiser des spectacles pour le Nouvel an en faisant appel à des professionnels.

Hits: 0

© Copyright LaPresse