Des milliers de personnes se sont rassemblées vendredi dans la ville d’Ispahan pour protester contre l’assèchement d’une rivière emblématique dans le centre de l’Iran, dû entre autres à la sécheresse qui frappe le pays.

Des centaines d’agriculteurs avaient déjà manifesté à plusieurs reprises depuis le 9 novembre dans le lit de la rivière Zayandeh-roud, mais c’est la première fois que le rassemblement réunit autant de monde dans la troisième ville du pays.

« L’eau de la rivière est volée depuis 20 ans »et « l’eau doit revenir », ont scandé les manifestants, selon ces images. « L’est d’Ispahan est devenu un désert », « Notre eau est prise en otage », pouvait-on encore lire sur des pancartes, selon des photos publiées dans les médias iraniens.

Hits: 0

© Copyright LaPresse