La Présidence sud-africaine a démenti, vendredi, les informations faisant état d’une «prétendue menace» sur la sécurité du Président Cyril Ramaphosa.

«Il n’y a aucune menace pour la sécurité du Président (…). Ramaphosa, qui est président du Congrès National Africain (ANC au pouvoir), poursuivra toutes les activités programmées dans le cadre des célébrations du 110e anniversaire de la création du parti», a assuré le vice-ministre à la présidence chargé de la sécurité de l’État, Zizi Kodwa.

Ramaphosa a dû être emmené par des agents de l’unité de protection présidentielle en marge de la conférence commémorative de la militante anti-apartheid Lilian Ngoyi, tenue jeudi dans la province de Limpopo.

Ramaphosa a insisté sur le fait qu’il avait brusquement quitté jeudi un événement de la Ligue des femmes de l’ANC (ANCWL), pour non respect des règles sanitaires liées à   la Covid-19.

Hits: 0

© Copyright LaPresse