Les parents iraniens de deux passagers de l’avion ukrainien abattu “par erreur” près de Téhéran en janvier 2020 ont indiqué, lundi, avoir porté plainte contre trois des plus hauts responsables sécuritaires du pays.

“Nous avons porté plainte contre le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale, Ali Chamkhani, le chef des Gardiens de la révolution, l’armée idéologique de la République islamique d’Iran, Hossein Salami, et le chef de la branche aérospatiale des Gardiens, Amirali Hajizadeh”, a indiqué Mohsen Assadi-Lari, père de deux victimes, dans une déclaration à la presse.
Le 8 janvier 2020, les forces armées iraniennes avaient abattu le Boeing effectuant le vol PS752 d’Ukraine International Airlines devant relier Téhéran à Kiev, causant la mort des 176 occupants, en majorité des Iraniens et des Canadiens.

Hits: 0

© Copyright LaPresse