Les Etats-Unis ont appelé vendredi à la « désescalade » au Yémen, évoquant “plus de 100 victimes au cours des derniers jours” dont au moins 70 morts lors d’une frappe aérienne sur une prison tenue par les rebelles Houthis à Saada, selon un communiqué du département d’Etat.

Les Etats-Unis ont appelé vendredi à la « désescalade » au Yémen, évoquant “plus de 100 victimes au cours des derniers jours” dont au moins 70 morts lors d’une frappe aérienne sur une prison tenue par les rebelles Houthis à Saada, selon un communiqué du département d’Etat.

La coalition militaire dirigée par l’Arabie saoudite a nié samedi dans un communiqué avoir ciblé un centre de détention tenu par les rebelles au Yémen, une attaque qui a fait au moins 70 morts vendredi. Les informations faisant état du ciblage du centre de détention de Saada (nord) sont “sans fondement”, a indiqué un communiqué du porte-parole de cette coalition, cité par l’agence de presse officielle saoudienne.

Hits: 0

© Copyright LaPresse