Les Nations unies ont annoncé que ses Casques bleus et des soldats congolais avaient tué huit rebelles qui menaient une attaque contre un convoi de civils en Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC).

Les Casques bleus sud-africains de la mission des Nations unies dans le pays (MONUSCO) aux côtés des forces armées congolaises “ont repoussé hier une attaque contre un convoi de civils à Katabeyi, dans la province de l’ITURI”, indique la MONUSCO dans une note adressée aux médias.

Le bilan est de “8 assaillants ADF ( Forces démocratiques alliées, NDLR) neutralisés et 4 armes saisies”, selon la mission onusienne qui affirme que la zone est “sécurisée et sous le contrôle” des forces armées congolaises.
Pour rappel, les ADF constituent un groupe armé ougandais opposé au régime du Président Yoweri Museveni, au pouvoir depuis 1986. Ce groupe a fait souche dans l’est de la RDC depuis 1995 et n’a formulé aucune revendication politique sur le territoire congolais.

Hits: 0

© Copyright LaPresse