Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de paix, Jean-Pierre Lacroix, a entamé vendredi une visite de quatre jours en République centrafricaine, dominée par la mise en œuvre du mandat de la Mission des Nations Unies dans ce pays (MINUSCA) et le processus politique et de paix dans le pays.
Au cours de sa visite, le responsable onusien doit être reçu par les autorités centrafricaines, dont le Président de la République, Faustin Archange Touadéra et le Premier ministre, Felix Moloua, et avoir des entretiens avec le bureau du comité d’organisation du dialogue républicain ainsi qu’avec la communauté diplomatique, indique une note de l’ONU.
“C’est une visite pour faire le point avec nos interlocuteurs habituels, les autorités centrafricaines, nos collègues de la MINUSCA, mais aussi d’une manière très importante, la population, la société civile, ceux qui sont directement affectés par l’insécurité, ceux qui sont au contact sur le terrain des collègues de la MINUSCA, et qui voient directement l’effet de notre travail de protection”, a indiqué Jean Pierre Lacroix.
S’exprimant sur l’affaire de l’arrestation puis de la libération de quatre agents de la MINUSCA par les autorités centrafricaines, le Secrétaire général adjoint a déclaré que ” les Casques bleus ont été libérés et la page est tournée. Il faut regarder l’avenir”.

Hits: 0

© Copyright LaPresse