L’armée russe a bombardé dimanche une base militaire ukrainienne tout près de la Pologne et “éliminé” des “mercenaires étrangers” et des “armes étrangères”.

Sur le front des pourparlers russo-ukrainiens, un négociateur russe a évoqué dimanche des “progrès significatifs”, Kiev indiquant de son côté que Moscou avait cessé de lancer “des ultimatums” et commençait à “écouter attentivement nos propositions”.

Dans la nuit, les forces russes ont frappé la base militaire de Yavoriv, à seulement une vingtaine de km de la frontière avec la Pologne, pays membre de l’Otan, et à une quarantaine de km de la grande ville de Lviv, où vivent de nombreux déplacés.

“La Russie a attaqué le Centre international pour le maintien de la paix et de la sécurité. Des instructeurs étrangers travaillent là-bas”, a indiqué le ministre ukrainien de la Défense Oleksii Reznikov, sans préciser s’ils étaient présents au moment des frappes.

Hits: 0

© Copyright LaPresse