Les Etats-Unis ont annoncé mercredi une nouvelle volée de sanctions économiques et financières qu’ils qualifient de “dévastatrices” contre la Russie, visant les grandes banques et les enfants de Vladimir Poutine, selon un communiqué de la Maison Blanche.

En plus d’interdire tous les nouveaux investissements en Russie, l’exécutif américain va appliquer les contraintes les plus sévères qu’il puisse imposer aux grandes banques russes Sberbank et Alfa Bank, ainsi qu’à plusieurs grandes entreprises publiques, en réponse aux “atrocités” commises en Ukraine.
Washington va également sanctionner les “enfants adultes” de Vladimir Poutine. Un haut responsable américain cité par la presse internationale a précisé qu’il s’agissait des deux filles du président russe, soumises donc désormais à un gel de leurs avoirs aux États-Unis et coupées du système financier américain.
Le même traitement sera appliqué à la femme et à la fille du ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, ainsi qu’aux membres du Conseil de sécurité russe, dont fait partie notamment l’ancien président et premier ministre Dmitri Medvedev.

Hits: 0

© Copyright LaPresse