La Russie a affirmé dimanche avoir “détruit un grand entrepôt” d’armes fournies par les Occidentaux dans l’ouest de l’Ukraine alors que la bataille fait rage à Severodonetsk, ville clef de l’Est.

Sur le plan diplomatique, après avoir promis la veille à Kiev une réponse “d’ici la fin de la semaine prochaine” à la demande de l’Ukraine d’entamer un processus d’adhésion à l’Union européenne, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a reconnu que “le défi [serait] de sortir du Conseil européenavec une position unie historique”.

Au plan militaire, le ministère de la Défense russe a dit avoir détruit à Tchortkiv, à 140 km de la frontière avec la Roumanie, “un grand entrepôt de systèmes de missiles antichars, de systèmes portatifs de défense aérienne et d’obus fournis au régime de Kiev par les Etats-Unis et les pays européens”.

Dans l’Est, sur la ligne de front où l’offensive russe s’intensifie depuis plusieurs jours, la présidence ukrainienne a fait état dans la matinée d'”assauts et de bombardements d’artillerie constants sur Severodonetsk et les villages alentours”.

Hits: 0

© Copyright LaPresse