La Vice-Première ministre belge et ministre des Affaires étrangères, des Affaires européennes et du Commerce extérieur, Sophie Wilmès, a présenté, jeudi, sa démission auprès du Roi Philippe des Belges, qui l'a acceptée, a annoncé son cabinet.

Sophie Wilmès, qui s’était mise en congé de ses fonctions ministérielles, le 21 avril dernier, a fait le choix de rester aux côtés de son mari, qui lutte contre un cancer du cerveau.

“La maladie de mon mari sera un combat difficile que je veux mener à ses côtés et aux côtés de nos enfants. Mes fonctions actuelles au sein du gouvernement ne me le permettraient pas”, a-t-elle commenté.

Le Premier ministre, Alexander De Croo, a immédiatement tenu à “remercier chaleureusement Sophie Wilmès pour son engagement auprès des Belges et le dévouement à notre pays qu’elle a démontré ces dernières années”.

‘’Le choix que pose aujourd’hui Sophie Wilmès est un choix courageux. C’est un choix à la hauteur de la personne qu’elle est, sincère. C’est un choix qui nous fait tous réfléchir au sens de la vie et qui nous rappelle ses priorités”, a-t-il réagi.

Le portefeuille des Affaires étrangères reste dévolu à son parti, le Mouvement Réformateur (MR). Les libéraux francophones devront désigner rapidement, soit avant la rentrée, le successeur de Sophie Wilmès, a précisé le cabinet de la ministre.

Hits: 1

© Copyright LaPresse