Budapest a annoncé jeudi que sa ratification éventuelle de l'entrée de la Suède et de la Hongrie dans l'Alliance Atlantique serait repoussée à début 2023. Les deux pays nordiques ont demandé leur adhésion en réaction à l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

La Hongrie, seul pays de l’Otan avec la Turquie à ne pas avoir ratifié l’adhésion de la Suède et de la Finlande, l’a repoussée jeudi 24 novembre à l’an prochain.

Le Parlement hongrois votera « au cours de la première session » en 2023, a déclaré le Premier ministre nationaliste Viktor Orban en marge d’un sommet du groupe de Visegrad à Kosice (Slovaquie), en assurant les deux pays de son « soutien ».

À la suite de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, la Finlande et la Suède ont présenté en mai une candidature commune en vue d’intégrer l’Alliance atlantique, abandonnant des décennies de non-alignement militaire. Celle-ci, qui doit être acceptée à l’unanimité par les 30 États membres de l’Otan, a été ratifiée par tous à l’exception de la Turquie et de la Hongrie.

Vues : 0

© Copyright LaPresse