Le directeur adjoint de l’agence de presse iranienne Fars, proche des autorités, a été arrêté, a annoncé lundi soir la radiotélévision publique IRIB.

« Le chef adjoint de l’agence de presse Fars News, Abbas Darvish Tavanger, a été arrêté pour avoir falsifié des nouvelles », a-t-elle indiqué.

Selon IRIB, « il est toujours en détention afin que nous puissions connaître les raisons pour lesquelles il truquait les nouvelles et créait de faux bulletins d’informations ». Il s’agit de bulletins confidentiels distribués à certains abonnés.

Le 26 novembre, Fars avait indiqué sur sa chaîne Telegram que « l’accès des utilisateurs » à son site « avait été perturbé » après « une complexe opération de piratage et de cyberattaque ». Un groupe se faisant appeler « Black Reward » a revendiqué la cyberattaque, disant avoir eu accès à des dizaines de documents confidentiels.

Cette arrestation survient alors que l’Iran est le théâtre d’un mouvement de contestation déclenché par la mort le 16 septembre de Mahsa Amini, une jeune Kurde iranienne arrêtée trois jours auparavant par la police des mœurs.

Vues : 0

© Copyright LaPresse