Après de longues tergiversations, les Etats-Unis vont livrer 31 chars Abrams à l’Ukraine pour l’aider à combattre l’invasion russe, a annoncé mercredi le président américain Joe Biden, dans la foulée du feu vert allemand à l’envoi de chars à Kiev et en dépit des avertissements de Moscou.

Les États-Unis livreront 31 chars M1 Abrams à l’Ukraine, d’une valeur de 400 millions de dollars. Cela a été rapporté dans un briefing confidentiel par un haut responsable de l’administration Biden peu avant l’intervention annoncée du président américain.

Pour Washington, il s’agit d’un “engagement à long terme”. L’annonce américaine fait suite à une série de consultations “à tous les niveaux” avec des dirigeants européens et des responsables de la défense, a déclaré le responsable, rapportant que le président Joe Biden s’était entretenu “plusieurs fois” avec le chancelier allemand Olaf Scholz.

Biden: Avec Abrams Kiev atteindra des objectifs stratégiques

Lors de la conférence de presse, le président Joe Biden a confirmé officiellement l’envoi de 31 chars Abrams M1 en Ukraine, précisant que les chars permettront à Kiev de “défendre” son territoire et d’atteindre des “objectifs stratégiques”, renforçant ses capacités à long terme”.

Les chars Abrams équivaut à un « bataillon », a déclaré le président américain s’exprimant à la Maison Blanche. Les États-Unis, a-t-il ajouté, fourniront également à Kiev les pièces de rechange et les équipements nécessaires à la gestion des chars.

Vues : 0

© Copyright LaPresse