L'armée ukrainienne a admis ce mardi avoir cédé aux Russes la ville de Soledar, dans l'est du pays, deux semaines après l'annonce de sa prise par Moscou.

“Après des mois de combats difficiles, les forces armées ukrainiennes l’ont quittée” pour “se replier sur des positions préparées”, a indiqué à l’AFP le porte-parole militaire de la zone Est Serguiï Tcherevaty, refusant cependant de préciser quand cette retraite a eu lieu.

Le groupe paramilitaire russe Wagner avait annoncé avoir pris Soledar dès le 11 janvier, suivi par l’armée russe le 13. Cette petite ville de la région de Donetsk de 11 000 habitants avant la guerre, connue pour ses mines de sel, est située à proximité de Bakhmout, autre point chaud de l’est ukrainien.

Vues : 0

© Copyright LaPresse