Après la France, les Émirats arabes unis ont, à leur tour, réagi à la décision d’Alger de rompre ses relations diplomatiques avec Rabat. Abu Dhabi a exprimé, mercredi, “son regret quant à la décision de rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’Algérie”.

Dans un communiqué, le ministre émirati des Affaires étrangères, Cheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan, a déploré les développements en cours entre l’Algérie et le Maroc, et la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays”, affirmant que son pays tient constamment à la solidité des relations arabes positives, à leur unité et à leur développement pour servir les intérêts des peuples frères et renforcer leur prospérité.

Outre les Émirats arabes unis, la décision d’Alger a aussi fait réagir la France qui a appelé les deux pays « à l’approfondissement des liens et au dialogue ».

Hits: 0

© Copyright LaPresse