Les candidats au scrutin du  8 septembre et leurs formations politiques sont appelés à se conformer, tout au long de la campagne électorale, à la législation relative à la protection des données personnelles.

«Des opérations de contrôle auprès des acteurs concernés par les traitements afférents à la communication politique seront menées pour s’assurer du respect de la réglementation», prévient la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP) dans un communiqué publié jeudi.

Des pratiques illégales sont déjà constatées par le régulateur. La CNDP affirme avoir reçu des plaintes relatives au recours par certains partis politiques à l’envoi de SMS.

Hits: 0

© Copyright LaPresse