Le président américain Joe Biden envisage de déployer plusieurs milliers de soldats américains, ainsi que des navires de guerre et de l'aviation, dans les pays baltes et en Europe de l'Est, rapporte lundi le New York Times (NYT) citant des sources de l'administration américaine.

Selon le journal, lors d’une réunion tenue samedi à Camp David, résidence présidentielle du Maryland, de hauts responsables du Pentagone ont présenté à Biden plusieurs options, dont celle d’envoyer entre 1.000 et 5.000 soldats dans les pays d’Europe de l’Est, avec la possibilité d’augmenter ce nombre si la situation empire.

Des sources ayant requis l’anonymat ont déclaré au NYT que le président Biden devrait prendre une décision cette semaine.

L’OTAN envoie des navires et des avions à réaction en Europe de l’Est

L’OTAN a annoncé qu’elle mettait des forces supplémentaires en état d’alerte et envoyait davantage de navires et de chasseurs en Europe de l’Est, tandis que la Russie continuait de rassembler des troupes près de la frontière ukrainienne.

D’après l’OTAN, il s’agit d’une présence de « dissuasion » dans la zone baltique. Plusieurs alliés ont offert des soldats et du matériel.

Selon les rapports de l’OTAN, le Danemark enverra une frégate en mer Baltique et déploiera des avions de combat F-16 en Lituanie. Pour sa part, l’Espagne enverra des navires et envisage d’envoyer des jets en Bulgarie et la France est prête à déployer des troupes en Roumanie.

L’OTAN continuera de prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger et défendre tous les Alliés, y compris en renforçant la partie orientale de l’Alliance.

« Nous répondrons toujours à toute détérioration de notre environnement de sécurité, y compris en renforçant notre défense collective », a déclaré le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, dans un communiqué.

Hits: 0

© Copyright LaPresse