L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé, jeudi, le lancement d’un plan contre les infections à arbovirus en vue d’empêcher une nouvelle pandémie mondiale.

Les arbovirus les plus courants sont en fait certaines des maladies transmises par les moustiques les plus dangereuses au monde, telles que la dengue, la fièvre jaune, le chikungunya et le Zika, selon l’agence de l’ONU. Elles représentent une menace sanitaire permanente et massive dans les régions tropicales et subtropicales de la planète, même si, fait remarquer l’Organisation mondiale de la Santé, le nombre d’épidémies d’arboviroses dans le monde est en augmentation.

L’Initiative mondiale contre les arbovirus se concentrera sur la surveillance des risques, la prévention des pandémies, la préparation, la détection et la réponse, a déclaré l’agence des Nations Unies.

Hits: 0

© Copyright LaPresse