Le contrôle médical préalable reprend, à partir du 02 mai prochain, sur les 119 médicaments coûteux pris en charge en officine, a annoncé la Caisse Nationale des Organismes de Prévoyance Sociale (CNOPS) et ce suite à l’amélioration des conditions sanitaires au Maroc.Ainsi, les pharmaciens ne doivent délivrer les 119 médicaments coûteux pris en charge qu’au vu de l’accord de prise en charge préalable de la CNOPS délivré aux intéressés, conformément à la loi 65-00 portant Code de Couverture médicale de base, a précisé la CNOPS dans un communiqué.

De même, la CNOPS rétablit, à partir du 02 mai 2022, l’entente préalable sur les médicaments coûteux ne figurant pas sur la liste de 119 médicaments pris en charge directement, a ajouté la même source, soulignant que les assurés doivent demander l’accord préalable de la CNOPS ou de leur mutuelle avant l’acquisition de ces médicaments.

Hits: 0

© Copyright LaPresse