L’épidémie d’Ebola déclarée depuis un mois dans le Nord de la République démocratique du Congo (RDC) a déjà fait cinq morts, 4 femmes et un homme, a indiqué l’organisation mondiale de la santé (OMS).

« À ce jour, 234 contacts ont été identifiés et sont sous surveillance, tandis que 1.013 personnes, dont 695 travailleurs de première ligne, ont été vaccinées », a indiqué le bureau de l’OMS en RDC sur Twitter.

L’épidémie est circonscrite dans la ville de Mbandaka et la localité de Wangata dans la province de l’Equateur.

La RDC est souvent confrontée à cette épidémie. Entre 2018-2020, le pays avait connu la plus meurtrière épidémie d’Ebola de son histoire, causant la mort de près de 2 300 personnes.

Hits: 0

© Copyright LaPresse