Un Algérien soupçonné d’être à la tête d’un gang de trafic d’êtres humains depuis l’Afrique du Nord vers l’Europe a été arrêté, a annoncé jeudi la Guardia civil espagnole.

Les services de renseignement de la Guardia Civil ont arrêté l’homme dans la nuit du 31 juillet sur l’île de Majorque. Le mis en cause se servait de plusieurs documents d’identité pour ses déplacements. Il est soupçonné d’avoir facilité le départ de combattants djihadistes vers la Libye depuis l’Algérie, le Maroc et la Tunisie, en utilisant les revenus des activités de traite des êtres humains du gang, expliquent les services espagnols.

Hits: 0

© Copyright LaPresse