Cinquante ressortissants étrangers, qui avaient été pris en otage dans la ville sud-africaine de Johannesburg, ont pu recouvrir leur liberté suite à une intervention de la police, a indiqué samedi le Service de police sud-africain (SAPS).

«Ces personnes ont été amenées en Afrique du Sud pour être réunies avec leurs familles vivant dans le pays, mais à leur arrivée elles ont été détenues contre leur gré dans le quartier de Lenasia, au sud-ouest de Johannesburg», a déclaré la porte-parole du SAPS, Brenda Muridili.

Elle a ajouté que la personne qui les a transportées a exigé de leurs familles de payer une rançon avant leur libération, notant que les victimes sont âgées entre 12 et 50 ans.

Les cas de ces ressortissants étrangers ont été transférés au Département des affaires intérieures pour traitement et certains membres de leurs familles ont été prévenus, précise-t-on de même source.

Hits: 0

© Copyright LaPresse