Le président nigérien Mohamed Bazoum a annoncé la remise en liberté de plusieurs “terroristes” détenus au Niger, dont pour la première fois dans ce pays des membres de Boko Haram, dans le cadre “de la recherche de la paix”, a rapporté samedi la télévision nationale.

Mohamed Bazoum a fait cette annonce vendredi soir lors d’une rencontre sur la situation sécuritaire du pays, selon une retransmission samedi par la télévision nationale.

“Ces libérations sont les premières du genre publiquement divulguées dans le cadre de la recherche et de la restauration de la paix au Niger depuis le début des attaques terroristes en 1995”, a affirmé à la presse internationale une source à la présidence.

Hits: 0

© Copyright LaPresse