Trois navires iraniens ont interagi de manière «dangereuse et non professionnelle» lors du passage dans le détroit d’Ormuz de bateaux de la marine américaine, poussant ces derniers à émettre des avertissements, a dénoncé dans un communiqué la 5e flotte des États-Unis basée dans le Golfe.

L’un des bateaux des Gardiens de la révolution s’est approché à «une vitesse dangereusement élevée» et à «moins de 50 mètres» de l’un des navires de la marine américaine, qui a alors émis des «signaux d’avertissement sonores pour éviter la collision», est-il indiqué.

Selon la 5e flotte, l’interaction a duré une heure et s’est terminée lorsque le navire iranien a quitté la zone, dénonçant un non-respect des «normes internationales de comportement maritime professionnel et sûr».

Hits: 0

© Copyright LaPresse