Le ministère de l’Intérieur en Tunisie a affirmé vendredi que le président Kais Saied faisait l’objet de “menaces sérieuses” contre sa personne, dans un pays en proie à une crise politique depuis qu’il s’est arrogé les pleins pouvoirs.

“Selon des informations sûres et des investigations toujours en cours (…) le président de la République et l’institution présidentielle sont la cible de menaces sérieuses”, a indiqué à la presse Fadhila Khelifi, porte-parole du ministère. Selon elle, les autorités ont mis au jour “un plan impliquant des parties intérieure et extérieure ciblant la sûreté du président”, dans le but de “porter atteinte à la sûreté de l’Etat et créer le chaos”.

La Tunisie traverse une profonde crise politique depuis le coup de force de M. Saied le 25 juillet 2021. Le président avait alors suspendu le Parlement et limogé le gouvernement, faisant vaciller la balbutiante démocratie dans le pays berceau du Printemps arabe.

Vues : 0

© Copyright LaPresse