Quatre soldats burkinabè et neuf combattants volontaires pour la défense de la patrie ont été tués, jeudi, dans une attaque contre un détachement militaire de l’armée burkinabè dans la localité de Bourzanga, dans la province du Bam située dans la région du Centre-Nord du Burkina Faso, a annoncé vendredi l’armée burkinabè.

Selon un communiqué de l’armée, une unité du détachement militaire de Bourzanga qui coordonnait une action offensive avec un groupe de volontaires pour la défense de la patrie (VDP), a « vaillamment » riposté jeudi à une embuscade tendue par un groupe armé terroriste à hauteur de la localité de Boulounga dans la province du Bam, située dans la région du Centre-Nord.

Depuis 2015, le Burkina Faso est en proie à des attaques terroristes qui ont fait de nombreuses victimes et plus de 1,9 million de déplacés internes.

Vues : 0

© Copyright LaPresse