Vingt athlètes, dont dix Nigérians, ont été interdits de participer aux Jeux olympiques de Tokyo pour avoir échoué à satisfaire aux standards des contrôles antidopage hors compétition, a annoncé jeudi l’Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU).

Ces vingt athlètes font partie des pays classés par l’AIU dans la “catégorie A”, dite “à haut risque”, dont les représentants doivent se soumettre à trois tests dans les dix mois précédant un grand championnat.

Le Nigeria est le pays le plus impacté, dix de ses 23 qualifiés en athlétisme ayant été recalés.

Hits: 0

© Copyright LaPresse