Salah Abdeslam, principal accusé au procès des attentats jihadistes du 13 novembre 2015 en France, a été condamné mercredi soir à la réclusion criminelle à perpétuité incompressible par la cour d’assises spéciale de Paris.

Les cinq magistrats professionnels ont suivi les réquisitions du parquet national antiterroriste qui avait réclamé cette sanction rarissime, qui rend infime toute possibilité de libération, à l’encontre du seul membre encore en vie des commandos qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis (près de Paris).

 

Hits: 0

© Copyright LaPresse