Les professionnels du transport routier, en grève depuis lundi, devront encore prendre leur mal en patience.

Alors qu’ils s’attendaient ce jeudi à une annonce qui permettrait d’alléger l’impact de la hausse des prix des carburants sur le secteur, ils devront attendre la semaine prochaine pour renforcer les ministres concernés.

“Au vu de la conjoncture internationale marquée par la flambée des prix des carburants, le chef du gouvernement a demandé aux ministres concernés de programmer une réunion avec les professionnels du transport routier la semaine prochaine”, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, lors du point de presse hebdomadaire à l’issue du conseil de gouvernement.
L’objectif est, dit-il “de se mettre d’accord sur une formule adéquate pour les soutenir dans cette conjoncture difficile”.

Hits: 0

© Copyright LaPresse