Les juifs du Maroc ne percevront pas d’indemnité en tant que survivants de la Shoah, rapporte vendredi des médias israéliens citant une décision de la Cour suprême israélienne.

La Cour suprême a jugé que la privation de libertés et les restrictions imposées aux Juifs marocains pendant la Seconde guerre mondiale ne remplissaient pas les conditions énoncées dans la loi israélienne sur la persécution nazie qui dispose que ceux qui ont souffert de problèmes de santé à la suite de la persécution nazie pendant la Shoah auront droit à des prestations et à une indemnisation.

Les juges ont déclaré que le préjudice subi par les juifs marocains était principalement économique et limité à leur capacité à s’intégrer sur le marché du travail, à acquérir une éducation en dehors de la communauté juive et à choisir leur lieu de résidence.

Hits: 0

© Copyright LaPresse