L’armée ukrainienne a affirmé vendredi avoir frappé des positions russes dans la région de Kherson, dans le sud de l’Ukraine, région en quasi-totalité sous contrôle des forces russes où Kiev redoute que Moscou organise bientôt un référendum en vue d’une annexion à la Russie.

“Notre aviation a frappé des positions russes, des sites où se concentrent équipements et personnel et des dépôts autour de cinq localités de la région de Kherson”, a indiqué l’état-major de l’armée ukrainienne vendredi sur Facebook.

La quasi-totalité de la région de Kherson, dont la capitale régionale, est occupée par les troupes russes depuis les premiers jours de l’invasion russe lancée le 24 février.

Baignée par la mer Noire et la mer d’Azov, cette région d’une superficie de quelque 28.000 kilomètres carrés comptait plus d’un million d’habitants avant la guerre.

 

Hits: 0

© Copyright LaPresse