La Caisse Marocaine des Retraites (CMR) a annoncé, vendredi, son passage du contrôle financier préalable au contrôle d’accompagnement.

Ce passage est dicté par le décret fixant la liste des établissements publics soumis au contrôle d’accompagnement, publié au journal Officiel du 3 mars 2022 et entré en vigueur le 3 juin de la même année.

Il est à noter que le contrôle d’accompagnement est un dispositif de contrôle de l’État auquel sont soumis les établissements publics et les entreprises publiques à participation directe qui remplissent des conditions relatives à la qualité de gestion et de gouvernance, fait savoir la même source. Ce dispositif repose sur l’évaluation des réalisations et des résultats économiques et financiers de ces institutions, au lieu du contrôle financier préalable des engagements et des dépenses, conclut le communiqué.

Vues : 0

© Copyright LaPresse